En 2019, notre metteuse en scène a accompagné la troupe La Chicanette pour la mise en scène de leur spectacle.


 
C’est dans l’univers des années 70 que j’ai souhaité plonger ce conte contemporain, période symbolique de la libération de la femme. Ici, les femmes prennent la parole pour interroger, à travers la figure de Barbe- Bleue, la quête, le désir d’amour et le couple.
Henri Barbe-Bleue, vendeur de chaussures pour dames, va rencontrer six femmes qui cherchent toutes leur prince charmant, celui qui, comme dans Cendrillon, leur enfilera le soulier de vair, l’autre moitié manquante pour faire couple. Mais Henri, lui, ne parvient pas à leur donner ce qu’elles attendent, à remplir cette place. Un impossible est là. Mortifère. Voici donc notre prologue, conté par un chœur de trois femmes qui nous présentent Henri et installent ainsi le décor en mots et sur scène. L’histoire peut commencer…à moins que ce ne soit par la fin que ce récit commence. N’est-ce pas Henri qui, prêt à mourir, raconte ses rencontres avec ces six femmes à son dernier amour, la septième, l’Aveugle, celle qui ainsi connaîtra tout de lui ? Elle qui, comme Henri, reste hantée par le premier amour absolu, idéalisé. Mais qui, contrairement à lui, saura s’en libérer pour ne plus être coincée dans un impossible. Elle aura cette force qui constitue « l’espoir des femmes ».

Je trouve qu’il y a aussi quelque chose de l’enfance chez  ce  Barbe Bleue. Une innocence présente au début qui se perd au fur et à mesure pour passer dans l’âge adulte. Ce fantasme de la pensée et la parole magiques. Au fil des meurtres (réels ou fantasmés), Henri, comme chaque enfant que nous avons été, perd progressivement cette innocence et ce fantasme - la parole peut mentir - qui prennent réellement fin avec sa mort (symbolique ?).
 
 
 

Paroles de spectateurs

"C'est surprenant et audacieux (et très engagé). J'ai vraiment beaucoup aimé."

"Je recommande très très fortement d'y aller, c'est un travail superbe, magique et moderne."



  

 
 

La distribution

Mise en scène : amandine fischer
Comédiens : martine castro , sébastien clausier , martine pascal , aurélie ruivet
Régisseur son : josé grevellec
Régisseur lumière : françois fournier

Les photos

Les dates

Le 8 novembre 2019
Dans le cadre des Théâtrales de Castries
foyer communal hippolyte paulet - , 34160 castries (FR)
Du 25 juin au 6 juillet 2019
chapelle des pénitents - , 34570 pignan (FR)