UNE CHAMBRE A SOI
Adaptation du texte de Virginia Woolf



 
Œuvre qui, sans conteste, compte dans la littérature féministe, Une chambre à soi ou Un lieu à soi nous parle à la fois de la femme dans la société au cours des siècles, de la femme artiste, et du processus de création. Ce texte, publié pour la première fois en 1929, est né d’une série de conférences sur le thème de la fiction et des femmes que Virginia Woolf prononça en 1928 à l'université de Cambridge. V. Woolf nous invite à la suivre dans son chemin de pensées, à travers images poétiques et thèses féministes, le tout teinté de son humour caustique.

 
 
 "En tant que femme et artiste, ce texte me parle avec une intensité et une profondeur toutes particulières. J’ai été frappée par la force des propos encore d’actualité. Ce qui les rend d’autant plus puissants c’est qu’ils sont amenés dans un écrin de finesse, d’intelligence et d’humour. Ce texte est à la fois tellement sérieux et drôle. Il éveille les pensées et accompagne. Il résonne encore fortement avec la vie des femmes d’aujourd’hui. Que ce soit quand on parle d’inégalités des salaires entre les femmes et les hommes, les scandales autour de propos misogynes de certains hommes politiques, « me too », les violences conjugales… Je pense que ce texte est une belle réponse à donner à tout cela. Il termine par une note d’espoir, une ode à la liberté et une injonction à créer."
Amandine Fischer

« il est indispensable qu’une femme possède quelque argent et une chambre à soi si elle veut écrire une œuvre de fiction » ; voici l’affirmation qui donne le point de départ à cette vraie-fausse conférence. Pendant une heure, nous allons suivre notre conférencière-romancière dans le chemin d’idées qui l’a mené à cette conclusion. Au cours de sa démonstration, fiction et réalité n’auront de cesse de se mêler. Avec la complicité de ses auditeurs, elle se jouera de certaines libertés. Pas à pas, elle nous emmène dans la vie des femmes au fil des siècles et dans le processus même de création.

Dans cette période covidesque, il nous paraît encore plus important d’apporter la culture au plus près des gens, d’en faire un moment de partage, que le théâtre fasse lien et amène de la matière à penser. C’est pourquoi cette adaptation prendra une forme itinérante et intimiste qui pourra s’inviter dans les espaces publics et chez les gens. Une forme qui se veut légère tant dans le ton donné que sur les aspects techniques.

Notre conférencière est une femme d’aujourd’hui ; une intellectuelle, une artiste, une femme s’interrogeant sur sa place, sa féminité, la spiritualité et le mysticisme.

 


Durée: 1h
Tout public à partir de 8 ans
Actuellement en répétitions

 

La distribution

Adaptation et Mise en scène : amandine fischer
Co-adaptation et Interprétation : karinne grenier

Les photos